Parc National d’Arly

Créé en 1950, le Parc National d’Arly (encore appelé réserve totale de faune d’Arly) est certainement l’une des plus grandes réserves de faune du Burkina Faso, l’un des plus grands parcs naturels d’Afrique.

Transfrontalier avec le Niger (Parc National du W) et le Bénin (Réserve de la Pendjari), le parc d’Arly offre au visiteur une richesse animalière sans équivalent en Afrique de l’Ouest à la fois par le nombre d’animaux visibles et par la beauté du décor ; une biodiversité incomparable, un espace totalement sauvage et le sentiment d’immersion dans une nature préservée. Le Parc National d’Arly se situe en zone soudanienne. Il est situé dans la province de la Tapoa, loin de Ouagadougou. Avec une superficie de 76 000 hectares, cette réserve est le refuge de la plupart des espèces de faunes sauvages.

La chaîne montagneuse appelée falaise du Gobnangou, les collines de Pagou et de Tanga caractérisent la zone du parc. Le principal cours d’eau permanent est la rivière Pendjari. Les cours d’eau semi permanents sont Singou, Douboudo et Arly. La végétation est dominée par des savanes arborées et des savanes boisées moyennement denses. Le Parc National d’Arly abrite une diversité faunique composée principalement des grands mammifères et de l’avifaune.